Rivière Yamaska – Mais qu’est-ce que je fais ici?

« Fête de la rivière Yamaska 2016»
Fête de la rivière Yamaska - mai 2016

Quand je suis chez moi, j’essaie toujours de mettre mon environnement en valeur.  Mon jardin, mon balcon, ma maison, bref j’aime quand c’est accueillant et invitant.

Quand je me balade dans une ville, un parc, un centre de la nature ou sur une piste cyclable, je me dis combien je suis chanceuse d’avoir un bel environnement.

Quand je pense à un lac ou à une rivière, je me donne le plaisir d’imaginer être à bord d’un canot kayak, d’aller à la pêche, de voir de la végétation et des rives boisés, de me baigner et de voir mes orteils au fond de l’eau.

«Lac Boivin en estrie»

Récemment, dans ma région, les citoyens ont été invités à participer à une grande fête.  Celle de la Fête de la Rivière.  Une occasion pour tous à poser un geste significatif pour la Rivière Yamaska et le lac Boivin et de s’impliquer collectivement pour notre environnement.

Résidente de Granby, il était tout à fait naturel pour moi de m’impliquer dans cette cause.

On se retrouve donc, avec des gants et des sacs, à nettoyer les berges et on accepte de se retrousser les manches.

«Fête de la Rivière Yamaska à Granby»

Fête de la rivière Yamaska 2014 – Granby

«Fête de la Rivière Yamaska 2015»

Fête de la rivière Yamaska 2015 – Granby

« Fête de la rivière Yamaska 2016»

Fête de la rivière Yamaska à Granby – mai 2016

Pour les quelques centaines de bénévoles, petits et grands, qui ont participé à cette fête en mai au Parc Daniel-Johnson à Granby, ce n’était pas seulement une opération nettoyage mais aussi une opération de sensibilisation.

De la ferraille, des objets insolites et des déchets retrouvés sur les berges de la Rivière Yamaska et du Lac Boivin ont été ramassés totalisant un poids de 2 230 kilos de détritus.

Pas toujours facile de changer les mentalités.  Néanmoins, d’année en année, on retrouve de moins en moins de déchets.

«Fête de la rivière»

Tous pour un et un pour tous

Plusieurs organismes étaient présents à cette fête afin d’informer et de sensibiliser les gens par rapport à l’environnement. Sur place, le Centre d’interprétation de la nature du Lac Boivin (CINLB),  la Fondation pour la Sauvegarde des Écosystèmes du Territoire de la Haute-Yamaska (FSÉTHY), l’Association des chasseurs et pêcheurs de l’Estrie (ACPE) et la Vie culturelle et communautaire de Granby (VCCG).  Municipalité, organismes et entreprises du milieu ont fait de cette activité un succès.

« Fête de la rivière Yamaska 2016 »

« Fête de la rivière Yamaska »

Fête de la rivière Yamaska à Granby et ensemencement du Lac Boivin à Granby

Mon coup de coeur

L’ensemencement de truites dans le lac Boivin a été sans contredit l’activité préférée des enfants et un coup de coeur pour les grands.

«Ensemencement de poissons»

« Fête de la rivière Yamaska 2016 »

Dans tout cela, il faut s’autoriser à faire exister le positif.

Pour les générations à venir, je change mes habitudes et j’agis en aidant à préserver mon environnement.  Pour les accompagner, c’est à nous à passer le mot pour changer les choses.

Et à la question posée « Rivière Yamaska – Mais qu’est-ce que je fais ici? »

Finalement, on a de quoi être fier d’avoir participer à cette activité.

Publié le 13 mai 2015
Mise à jour 14 mai 2016
Photos © PATChampêtre

Cet article vous a plu? Faites-le circuler...Share on FacebookPin on PinterestTweet about this on TwitterShare on Google+Share on LinkedInEmail this to someone

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *